L'univers nu, Essai de cosmologie
Éditeur
Publishroom
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'univers nu

Essai de cosmologie

Publishroom

Offres

  • AideEAN13 : 9791023610970
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    3.99
**Quel nouveau paradigme nous permettrait d'adopter une nouvelle approche de
l'univers et de la physique ?**

Et si une petite imprécision expérimentale était à l’origine d’une erreur
conceptuelle dans la relativité restreinte ? Erreur qui pourrait constituer
une entrave à la résolution de problèmes en physique et cosmologie.

Derrière ce qui semble être un détail qui ne colle pas à la théorie, une
broutille que personne n'avait remarquée jusque-là, on réalise après une
lecture attentive qu'un nouveau paradigme est en train d'émerger, avec comme
enjeu, rien de moins que l'unification de la physique.

Christian Suavet précise dès la première ligne qu'il n'est pas un scientifique
mais un amateur de sciences. Amateur éclairé ou illuminé ? La physique
théorique stagne depuis plusieurs décennies. Peut-on se permettre de négliger
une piste, simplement parce qu'elle est proposée par un amateur ?

Un ouvrage qui, après un rappel de quelques notions de physique, a le mérite
de jeter les bases d’une nouvelle réflexion sur notre univers.

**Loin de la pensée unique, découvrez une nouvelle manière de voir et de
concevoir notre univers et les lois physiques qui le régissent dans un essai
amateur mais novateur.**

EXTRAIT

Tout l’univers peut se résumer en quatre couples : le couple matière-énergie
évolue dans le cadre formé par le couple espace-temps. Les relations entre ces
deux couples sont assurées par le couple thermodynamique-gravitation. Ceci
n’est permis que par les lois de la physique qui s’expriment par le couple
incertitude-exclusion. Mais au fil des avancées scientifiques, un autre couple
nous apparaît de plus en plus distinctement, le couple logique-simplicité qui
pourrait bien être, à lui seul, à l’origine des quatre autres.
La logique s’exprime par la loi de causalité, c’est-à-dire qu’il n’y a pas
d’effet sans cause. Il y a donc un ordre dans l’agencement des phénomènes. La
simplicité s’exprime par le principe de moindre action. Entre plusieurs
solutions possibles à un problème, c’est toujours la plus simple qui est la
bonne. Le plus souvent, la difficulté est de découvrir celle qui est la plus
simple, qui est rarement la plus évidente. Sans perdre de vue la logique et la
simplicité sous-jacentes de la physique, nous allons passer en revue les
quatre couples qui constituent les quatre piliers de l’univers :

MATIÈRE – ÉNERGIE
ESPACE – TEMPS
THERMODYNAMIQUE – GRAVITATION
INCERTITUDE – EXCLUSION
S'identifier pour envoyer des commentaires.