Le Bureau des Défunts – 2 : À corps perdu
Éditeur
Les éditions L'Alchimiste
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Bureau des Défunts – 2 : À corps perdu

Les éditions L'Alchimiste

Offres

  • AideEAN13 : 9782379660757
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    9.99

Autre version disponible

Désormais directeur du service des Suicidés au ministère des Défunts, Roïn
Venkoo se voit confier une enquête visant _Syscom.dth,_ l’interface virtuelle
où les morts, dépourvus d’enveloppe charnelle, poursuivent leur vie... sans
l’avoir demandé. Conçu pour y recevoir les personnes décédées que la médecine
traumatologique d’autrefois était incapable de faire renaître dans un nouveau
corps, ce microcosme improbable est le théâtre d’un étrange problème, de
taille : les morts se suicident en masse.

Aidé de ses automates, Roïn Venkoo se rend dans _Syscom.dth,_ mais se retrouve
piégé dans ce monde numérique par une poignée de révoltés, morts plusieurs
siècles auparavant. Ils ne rêvent que d'une chose : se venger de la société
moderne.

Quelle est cette étrange machination des morts ? Roïn parviendra-t-il à y
mettre fin ? Encore faudrait-il qu’il récupère son corps...

_Antoine Lencou est du genre préoccupé. Nos origines, notre devenir, notre
conscience, le but de notre existence, celui de l’univers, où il a rangé ses
clefs... Des questions simples, quoi._

_Et puis, bien sûr, la Mort. D’ailleurs, s’il était breton, son nom, Lencou,
s’écrirait probablement ainsi : « L’Ankou ». La Mort._

_Dans ses récits, la mort est souvent présente. Avec le nom qu’Antoine porte,
elle ne devrait pas lui faire peur. Rien n’est moins sûr. Même ses personnages
souffrent de ce handicap. Alors, dans le doute, restez courtois avec lui. On
n’est jamais trop prudent._

_Antoine Lencou est aujourd’hui l’auteur d’une trentaine de nouvelles, d’une
novella et deux romans._

_« À corps perdu » est le deuxième volet de la tétralogie « Le Bureau des
Défunts »._
S'identifier pour envoyer des commentaires.