L'Éclaireur, Récits gravés de Lynd Ward
EAN13
9791090724952
ISBN
979-10-90724-95-2
Éditeur
Monsieur Toussaint Louverture
Date de publication
Nombre de pages
1465
Dimensions
22 x 15 x 12 cm
Poids
2874 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Éclaireur

Récits gravés de Lynd Ward

De

Postface de

Monsieur Toussaint Louverture

Offres

En seulement six livres, Lynd Ward [1905-1985] s’est imposé comme l’un des précurseurs du roman graphique. Ses histoires, de l’artiste qui vend son âme, aux amants pris dans les tourments de leur temps, en passant par l’homme maudit de ses péchés ou l’ouvrier rebelle à la psyché précaire, ont su capturer un monde plein de contradictions dans des images d’une époustouflante modernité.
Sur les pas de Frans Masereel et d’Otto Nückel, ces récits en gravures sur bois, ou romans sans paroles, dessinent les contours d’une œuvre riche et exaltée. Par cette anthologie, nous donnons à voir comment Lynd Ward, innovateur acharné, s’est créé un moyen d’expression rarement égalé en termes de puissance narrative, de construction de personnages, d’imaginaire et de techniques, où le lecteur écrit l’histoire autant qu’il la lit.

Coffret de 3 livres reliés et cartonnés contenant les 6 romans sans paroles de Lynd Ward. Format 149 x 219 mm. 1456 pages (livre I : 576 pages · livre II : 352 pages · livre III : 528 pages). Postface d’Art Spiegelman. Essais de Lynd Ward. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean-Charles Khalifa.

Tome I : GODS’ MAN · suivi de À propos de Gods’ Man · MADMAN’S DRUM · suivi de À propos de Madman’s Drum · Courte biographie de Lynd Ward

Tome II : WILD PILGRIMAGE · suivi de À propos de Wild Pilgrimage · PRELUDE TO A MILLION YEARS · suivi de À propos de Prelude to a Million Years · SONG WITHOUT WORDS · suivi de À propos de Song Without Words · La voie de la gravure sur bois par Lynd Ward · Lire les images par Art Spiegelman.

Tome III : VERTIGO · suivi de À propos de Vertigo
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Né en 1905 à Chicago, Lynd Ward montre très tôt des facilités en dessin. Lorsque son maître du cours préparatoire lui fait remarquer que ward donne draw (dessiner) à l’envers, il se sent destiné à devenir artiste. Il étudie les Beaux Arts à l’université de Columbia, mais c’est à Leipzig, où il suit une formation à l’Académie Nationale des Arts Graphiques et du Livre, qu’il découvre Frans Masereel dont l’influence oriente sa carrière.
En 1929, la semaine du Krach, il publie son premier projet, Gods’ Man, qui est un véritable succès. Lynd Ward ne cessera, dès lors, de développer son œuvre et de recevoir prix et récompenses avant de s’éteindre en 1985.
Avant-gardiste de l’art séquentiel, Lynd Ward continue d’inspirer des générations d’auteurs et d’artistes.

© Dominique Bordes

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Art Spiegelman