Ouragan sur la mémoire, Roman policier
Éditeur
Le Lys Bleu Éditions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ouragan sur la mémoire

Roman policier

Le Lys Bleu Éditions

Offres

  • AideEAN13 : 9791037709905
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    3.99

  • AideEAN13 : 9791037709905
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    3.99

Autre version disponible

Quand Corben, un de mes amis aïkidoka à l’Isle sur la Sorgue, a été retrouvé
mort vêtu de son keïko-ji et de son hakama, les deux carotides tranchées et un
tantô dans le cœur, au milieu d’un champ de basilic, cela m’a vraiment mis en
vrac. De surcroît, Ambre, son amie, a également disparu. Comme aucun des deux
ne possède ni identité ni existence légale, la police n’a rien compris. En
fait, il n’y a que moi qui connaisse l’identité de la victime, l’auteur, le
mode opératoire, les circonstances du décès, ainsi que les raisons pour
lesquelles on en est arrivé là. Tout cela n’a aucun sens.
Dire la vérité n’apporte que des malheurs. D’ailleurs, si je la racontais
cette vérité, personne ne la croirait. On ne se bat pas contre un fantôme. On
ne peut l’arrêter, ni le juger, ni le condamner et encore moins l’emprisonner.
Un fantôme, pourquoi un fantôme ? Non, il ne s’agit pas d’un revenant, juste
d’une manière de parler. Soyons sérieux, les fantômes, cela n’existe pas.
Tout a commencé quand j’ai pris mon premier commandement. Parce que
finalement, il existe deux sortes de gens : il y a les vivants et ceux qui
sont en mer. Bien plus tard, au large de Gênes, on a recueilli ces naufragés
qui ont justement ouvert une école d’aïkido en Italie à Taggia sur la Côte des
fleurs en Ligure. Alors, quand les deux clubs se sont rencontrés et qu’on nous
a offert ces plants de basilic…
Quand je raconte cela à cette inconnue rencontrée par hasard… Mais, est-ce
bien par hasard ? Quel rôle joue-t-elle et pourquoi son insistance à vouloir
absolument découvrir la vérité ? Peu importe, comme elle, vous allez ouvrir de
grands yeux ébahis et considérer mon récit avec scepticisme, pour finalement
me prendre pour un individu étrange et certainement un mythomane. Pour suivre
son exemple, vous ne manquerez pas d’inventer des solutions simplistes comme
une histoire de cœur, d’argent ou de guerre entre écoles d’arts martiaux.
Alors là, vous n’y êtes pas du tout.

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Bruno BENATTAR** est né en 1951, il poursuit des études de sciences
économiques et de sociologie. Fortement influencé par les mouvements sociaux
de mai 1968, il milite activement dans des mouvements pacifistes, non
marxistes et non violents, tout en pratiquant les arts martiaux, et ce, encore
aujourd’hui.
Refusant de s’intégrer dans la vie professionnelle, il visite le monde et
exerce les métiers de moniteur de voile et de plongée bouteille.
Pendant près de trente ans, il travaille comme consultant en droit social,
après avoir repris des études de droit. Il publie de nombreux articles et
ouvrages spécialisés dans le domaine du droit du travail.
Aujourd’hui, retiré des affaires, il réside dans le Vaucluse.
S'identifier pour envoyer des commentaires.