Persona, Une agate à un fil…
Éditeur
Le Lys Bleu Éditions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Persona

Une agate à un fil…

Le Lys Bleu Éditions

Offres

  • AideEAN13 : 9791037711465
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    3.99

  • AideEAN13 : 9791037711465
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    3.99

Autre version disponible

**L’oiseleur ne peut que trahir le vol de l’oiseau.**

En résumant l’ouvrage, l’oiseleur ne peut que trahir le vol de l’oiseau, en
tachant la couleur de leurs ailes, de noir goudron, en faussant leurs chants,
en blessant les notes de détresses sourdes, d’anathèmes inaudibles sous le
vent.
Jouer à cache-cache avec le sens qui s’effaçait à chaque mot passé, comme les
dessins sur le sable. Une sagesse « antique » qui se voulait simplement vie.
Rien d’utile à conserver, l’inutile nous unit, hors des cases d’une marelle
qui toujours nous mène à l’enfer des parvenus, pour passer le gué, dessiner un
paysage qui jamais n’existe. Il faut se faire passeur de paroles, pour ne
jamais se soumettre à l’irresponsabilité des mots. Si on les conjugue, ils
mentent, ils étouffent les « Notes d’instants » les intrigues du temps.

**Ce recueil de poésie réunit des textes qui ont pour vocation de décrire la
vie avec sagesse et justesse.**

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Denis Schillinger** a opté pour la philosophie du « tragique » alors que
l’un de ses anciens professeurs, à l’Université de Strasbourg, lui demandait
de ne pas abandonner la poésie qui était alors son quotidien.
Un séjour en Inde puis au Népal lui avait laissé, alors, un sentiment
d’acceptation de la fatalité, sans comprendre qu'il la refusait.
De quelques années d’enseignement, d’une longue carrière comme Directeur
Commercial dans les Télécoms, il lui reste un sentiment bizarre, l’impression
qu’il fallait qu'il se protège de cette falsification de la vie. il est resté
un solitaire, un compteur d’étoiles : l’astrophysique d’aujourd’hui semble
répondre à cette question.
Il ne rit jamais, et c’est par là qu'il est un dilettante.
S'identifier pour envoyer des commentaires.