Bienvenue à Gomorrhe - Prix Douglas Kennedy 2020 du meilleur thriller étranger
Éditeur
Hugo Roman
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Bienvenue à Gomorrhe - Prix Douglas Kennedy 2020 du meilleur thriller étranger

Hugo Roman

Offres

  • AideEAN13 : 9782755648706
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    9.99
_**GOMORRHE ? UN NOM MURMURÉ DANS LES RECOINS LES PLUS SOMBRES DES FORUMS LES
PLUS TORDUS.L'ENFER LUI-MÊME VOUS PARAÎTRAIT PLUS CLÉMENT. ALORS RÉFLÉCHISSEZ
BIEN AVANT DE CLIQUER.** _
" Gomorrhe. Un nom murmuré dans les recoins les plus sombres des forums les
plus tordus. Un endroit que la lie du Darknet rêve de visiter. Un mot prononcé
sur un ton ironique, quand on plaisante sur ce qu'aucun darknet ne vous vendra
jamais. Tout le monde sait comment on se divertissait à Sodome, mais de quelle
nature étaient les moeurs de Gomorrhe pour mériter, elle aussi, d'être
détruite par "une pluie de souffre et de feu' ? ".
Infiltrer des néo-nazis occupés à faire de notre planète un endroit
infréquentable suffisait largement à remplir la vie d'Azi Bello, et à lui
permettre de faire la démonstration de ses talents de hackeur.
Mais lorsque la mystérieuse Anna s'invite dans l'abri de jardin qui lui sert
de bureau, la vie d'Azi prend une toute autre tournure.
Car Anna et l'organisation secrète pour laquelle elle travaille en savent
suffisamment sur Azi pour qu'il n'ait pas d'autre choix que de leur obéir. Et
ceux qu'on lui ordonne de mettre hors d'état de nuire sont considérablement
plus dangereux que la meute de suprémacistes qu'il combattait derrière ses
écrans.
De Londres à Raqqa en passant par Berlin, Athènes, San Francisco et
l'Allemagne, pourchassé par des ennemis d'autant plus terrifiants qu'ils sont
souvent invisibles, Azi va découvrir que le monde réel est infiniment plus
dangereux que le virtuel. Et que d'un monde à l'autre, Gomorrhe se nourrit
avec la même avidité de l'argent des uns et de l'idéologie des autres pour
étendre son règne de terreur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.