Un séminariste assassin. L'affaire Bladier, 1905
Éditeur
Cnrs
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Un séminariste assassin. L'affaire Bladier, 1905

Cnrs

Histoire

Offres

  • AideEAN13 : 9782271133328
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

  • AideEAN13 : 9782271133311
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

Autre version disponible

Un seminariste assassin
L'affaire Bladier, 1905
" Ce que je me rappelle bien, c'est que le soir, au lit, avant de m'endormir,
je me representais en train de tuer ou de faire souffrir de jeunes garçons
[...] alors ma "verge' grossissait [...] et il me semblait que je jouirais
veritablement et que je serais soulage des que je pourrais realiser ce que je
me representais. "

Jean-Marie Bladier, 17 ans, a ecrit ces lignes derangeantes apres avoir
etrangle et decapite, le 1er septembre 1905, dans la foret de Raulhac
(Cantal), l'un de ses jeunes camarades age de 13 ans, Jean Raulnay.
L'assassin, encourage par des medecins de l'epoque, dont le celebre professeur
Lacassagne, a redige une " siderante " autobiographie. Bladier y decrit avec
une inedite minutie l'histoire de son etat mental, au point que les experts,
dans leur rapport sur ce cas de " sadisme sanguinaire congenital ",
n'hesiterent pas a le citer, parfois longuement.
Comment comprendre ce fait divers de la France des debuts du xxe siecle,
tiraillee entre archaisme et modernite, catholicisme, traditions rurales et
laicisme republicain ? Comment lire en historien ce double acte de tuer et
d'ecrire ? Comment interpreter la puissance de cette ecriture si incommodante
?
Exhumant de precieuses archives, Philippe Artieres se confronte a la figure
oubliee de cet eleve du petit seminaire destine a la pretrise avant de
commettre ce meurtre. Il propose une autre maniere d'ecrire l'histoire du
crime et des sexualites, a la croisee de l'histoire et de l'anthropologie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.