L'héritage européen dans la danse théâtrale nord-américaine, Du début du XXe siècle à nos jours
Éditeur
Éditions L'Harmattan
Date de publication
Collection
Logiques sociales
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'héritage européen dans la danse théâtrale nord-américaine

Du début du XXe siècle à nos jours

Éditions L'Harmattan

Logiques sociales

Non commercialisé sur notre site
Dès le début du X Xe siècle aux États-Unis, le rejet de l'art académique
classique en faveur d'une danse expressive et expressionniste est à l'origine
d'une révolution esthétique. Les chorégraphes nord-américains aspirent à se
débarrasser des conventions artistiques du XIXe siècle et américanisent le
ballet resserrant ses affinités avec le spectacle populaire : le théâtre
musical vers lequel convergent le music-hall, le ballet et la danse moderne.
Les frontières entre l'art élitiste et l'art populaire s'estompent, les
divergences entre le ballet et la danse moderne s'atténuent. L'artiste nord-
américain bouleverse les codes, les conventions esthétiques et les canons pour
démocratiser l'art chorégraphique, à l'image de la démocratie étatsunienne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.