A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

Pour seul pardon, Roman policier
Éditeur
Jigal
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Pour seul pardon

Roman policier

Jigal

Offres

  • Aide EAN13 : 9782377221523
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    9.99

  • Aide EAN13 : 9782377221523
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    9.99

Autre version disponible

**Il croyait avoir tout laissé derrière lui, mais son sombre passé continue à
le poursuivre...**

Thomas Asano a trouvé refuge dans une petite ville nichée au pied des Vosges.
Ici, la vie y est âpre. Homme à tout faire, il a la réputation d’être
travailleur et bon chasseur. Il est surtout décidé à se faire oublier : il a
connu Sarajevo et la prison. En liberté conditionnelle, c’est un homme brisé
par la culpabilité qui tente de se reconstruire.  Son seul souhait, ne plus
laisser la violence le submerger. Une vie simple au plus près des forêts, en
harmonie avec la nature, traquer le sanglier, faire l’amour à Élise, la fille
du patron. Mais, chaque jour il envoie des messages à la femme qui l’a quitté.
Celle qui le visite dans ses rêves, celle à qui il parle encore quand les
nuits sont trop longues. Pourtant quand le père d’Élise se retrouve en
possession d’une livraison de cocaïne qui ne lui est pas destinée, le passé
d’Asano le rattrape. Cet homme simple et discret n’a désormais plus le choix.
Il redevient ce qu’il n’a cessé d’être : un homme de guerre. C’est le prix à
payer pour protéger Élise.

**Ce thriller décapant nous entraîne sur les traces d'un homme fracassé par
la vie dont les instincts violents remontent à la surface...**

À PROPOS DE L'AUTEUR

Senones a été une ville prospère au carrefour des métropoles du grand Est.
Aujourd’hui, elle est marquée par la fermeture des industries et les séquelles
de guerre. C’est le terminus des espoirs. À bas bruit, dans cette région
abandonnée par les politiques, les règles claniques empiètent sur celles de
l’État. Tout le monde se connaît, on va à la chasse ensemble, métayers, élus
comme gendarmes. On se débrouille comme on peut pour survivre, quitte à
repousser les marges de la loi. Les chantiers de rénovations emploient des
sans-papiers, les anciennes fermes et entreprises de filature servent de
nurseries aux trafiquants du Haut-du-Lièvre. C’est là que Thomas Asano a
décidé de commencer une nouvelle vie…
S'identifier pour envoyer des commentaires.