A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

La Monture
Éditeur
ARGYLL
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Monture

Argyll

Offres

  • Aide EAN13 : 9782492403255
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    9.99

  • Aide EAN13 : 9782492403262
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    9.99

Autre version disponible

Un roman encensé outre-Atlantique : Glen David Gold (auteur de Carter contre
le diable) : « La Monture est un livre méchant. Digne des visions les plus
sombres de Harlan Ellison, le roman d’Emshwiller a une voix qui nous rappelle
l’époque dorée où la fiction spéculative était audacieuse et troublante. » Kim
Stanley Robinson : « Ce roman est comme un tesseract. Je l'ai commencé avec
une vision précise de ce qu’Emshwiller faisait. Mais ensuite, les dimensions
se sont déployées et cela a fini par être tellement plus ! » Paul Ingram,
librairie Pairie Lights : « Brillamment conçu et d’une acuité douloureuse dans
sa délimitation des relations complexes entre maîtres et esclaves, animaux de
compagnie et propriétaires, ce roman poétique, drôle et surtout humain mérite
d'être lu et chéri comme une fable fondamentale pour notre époque
matérialiste. " The Village Voice : « Emshwiller se sert d’une voix narrative
faussement simple qui donne à The Mount le style d'un roman Young Adult. Mais
il se passe énormément de choses sous la surface de ce récit, y compris des
éclairs obliques d'humour, et des moments de perspicacité psychologique
astucieusement articulés . » San Francisco Chronicle : « Un scénario
d'invasion extraterrestre mémorable, une aventure sauvage et une réflexion sur
la dynamique de la liberté et de l'esclavage. » Bookslut : « Un conte
allégorique magnifiquement écrit et plein d'espoir qui permet aux âmes les
moins éclairées de se débarrasser des liens d’oppression intériorisée et
d’enfin voir la lumière." BookPage : « Une fable fantastique, édifiante, sur
le modèle de la ferme des animaux. » Time Out New York : « Dans une interview
donnée à Science Fiction Weekly, Ursula Le Guin a appelé Emshwiller «La plus
sous-estimée de nos grandes autrices ». La Monture prouve que Le Guin avait
raison. » \- Le roman a gagné le Prix Philip K. Dick 2002. Il était également
nominé au Prix Nebula 2003. Par ailleurs, l'autrice a obtenu le World fantasy
Award (pour "The Start of the End of It All") en 1991 et deux fois le Prix
Nebula (pour "I Live with You" et "Creature"). \- A la façon de George Orwell
dans "La Ferme des animaux", Emshwiller signe une fable magnifique mettant en
scène les rapports de force entre maître et esclave, entre humain et animaux,
entre bourreaux et victimes. \- Un grand texte envoyé aux grands prix du genre
(Grand Prix de l'Imaginaire, Prix Utopiales, Prix Verlanger, etc.), mais aussi
à des prix plus généraliste. \- Un texte construit comme un roman
d'apprentissage où le personnage principal, un jeune homme, désapprend ce
qu'on lui a inculqué, à savoir le respect des dominants et de leur idéologie.
\- Envoi massif de SP après l'été 2021. Née dans le Michigan en 1921 d’une
mère au sens de l’humour acéré et d’un père professeur de linguistique, Carol
Emshwiler se considère comme une féministe qui s’intéresse à la perception que
les femmes ont de l’homme – elle a ainsi beaucoup écrit sur les hommes.
Première traduction en France de l’autrice, La Monture met brillamment en
scène un jeune garçon formaté par une vie d’endoctrinement, et interroge les
relations de maître à esclave, d’animal à être pensant. Lauréate du prix
Philip K. Dick, cette fable inoubliable révèle les failles des prisons dorées
construites par tous ceux qui décident, un jour, de contrôler nos vies.
S'identifier pour envoyer des commentaires.