A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

Audience captive
Éditeur
Le Passager Clandestin
Date de publication
Collection
Dyschroniques
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Audience captive

Le Passager Clandestin

Dyschroniques

Offres

  • Aide EAN13 : 9782369351078
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    3.49

  • Aide EAN13 : 9782369351092
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    3.49

Autre version disponible

Qu’il fait bon vivre dans l’Amérique des époux Bascom. Maman est à sa place,
dans sa belle cuisine, aidée dans ses tâches par des messages publicitaires
qui lui disent quand et avec quoi remplir son frigo. Il y a les deux
magnifiques enfants de la maisonnée, totalement accros aux jingles délivrés
par leur boîte de céréales préférées. Et puis il y a Papa, qui travaille avec
tant de fierté pour la societe de Ventriloquie Universelle des Etats-Unis,
fleuron de l’Amérique, pourvoyeuse de bonheur et chien de garde du devoir
constitutionnel à consommer – Papa qui déborde d’imagination pour faire
acheter ses concitoyens. Et personne ne peut échapper à cette fièvre acheteuse
institutionnalisée. Personne, sauf Grand-mère, qui sort de prison, une vraie
terroriste qui a refusé de se laisser bouffer par la publicite et qui débarque
chez les Bascom. Mais est-elle vraiment décidée cette fois à subir le
matraquage que son gendre souhaite lui imposer à elle comme à tout le pays ?
Sous des dehors légers, la charge est sans appel. Voilà à quoi pourrait bien
ressembler une societe livrée toute entière aux appétits et à l'imagination
sans limite des marques et de leur service marketing. Ciblage comportemental,
marketing viral, publicite contextuelle, si le tableau fleure bon les années
1950, la force de sa vision reste intacte ! On sait bien peu de choses sur Ann
Warren Griffith (1918-1983) : qu'elle étudia au Barnard College, l'une des
sept universités féminines américaines (Seven Sisters) d'exception qu'elle fit
partie des 1100 femmes américaines engagées dans la WASP (Women Airforce
Service Pilots) durant la seconde guerre mondiale qu'elle rédigea de nombreux
articles dans The American Mercury, The New Yorker ou The Atlantic Monthly et
surtout, qu'elle signa une unique nouvelle de science-fiction, parue dans The
Magazine of Fantasy and Science Fiction d'août 1953 : Audience captive.
S'identifier pour envoyer des commentaires.