L'Invention des classiques. Le siècle de Louis XIV existe-t-il?, Le sičcle de Louis XIV existe-t-il?
Éditeur
"CNRS Éditions"
Date de publication
Collection
hors collection
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Invention des classiques. Le siècle de Louis XIV existe-t-il?

Le sičcle de Louis XIV existe-t-il?

"CNRS Éditions"

hors collection

Offres

  • Aide EAN13 : 9782271074683
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

  • Aide EAN13 : 9782271074690
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    17.99

Autre version disponible

Le " Siecle de Louis XIV " s'est impose dans notre memoire collective comme
celui des classiques par excellence. Mais quel fut le prix de cette
consecration ? Qu'a-t-on fait dire aux classiques ? Pourquoi a-t-on dresse
leur heritage contre celui des Lumieres ? Sous quelles bannieres ont-ils ete
enroles ? En repondant a ces questions, l'auteur retrace les grandes
manoeuvres, au lendemain de la Revolution, autour d'une tradition litteraire
semee de malentendus et de distorsions. Heritiers des Lumieres et apotres de
la reconquete catholique s'affrontent violemment, mais tous revendiquent la
reference aux classiques. S'engage alors une guerre des memoires dont nous ne
sommes peut-etre pas sortis. À leur corpus defendant, on verra ainsi
Corneille, La Fontaine, Madame de Sevigne, Moliere ou La Bruyere intervenir
dans les debats politiques de la France postrevolutionnaire, Racine erige en
chantre des valeurs familiales, Rotrou enrole au service de la propagande
napoleonienne ou encore le duel entre Fenelon et Bossuet se poursuivre dans
les debats parlementaires de la Restauration. À qui appartiennent les
classiques ? Oscillant entre la legende et l'histoire, leur vie posthume
constitue une projection des passions françaises. Elle attise, des le XIXe
siecle, les controverses sur l'identite nationale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.