Addictead A.

Retrouvez-moi sur Instagram : addictead_jaimelethe
Abonnez-vous et retrouvez mes coups de cœur en littérature adulte et jeunesse !

La Joie de Lire

14,90
22 mars 2022

Étonnant !

Léo et sa sœur jumelle partent pour une grande randonnée avec leur maman passionnée de géologie. Mais un drame va venir percuter cette famille heureuse : la maman fait une chute de plusieurs dizaines de mètres et tombe dans le coma. Ce choc traumatique va être perçu et vécu d’une manière complètement différente par les deux enfants.
Et c’est justement la façon dont ils vont vivre les choses qui est au cœur de ce roman.
Dès les premières lignes, je n’étais pas sûre d’accrocher. Au bout du deuxième chapitre, on nous arrête dans notre lecture pour nous parler du temps que notre planète a mise pour être formée telle qu’elle l’est aujourd’hui.
Déroutant.
Puis l’histoire continue, et au troisième chapitre, on vient nous interrompe pour nous parler de l’ADN.
Déstabilisant.
Au cinquième chapitre, on a quelques pages qui expliquent comment fonctionne la mémoire.
J’ai mis du temps à m’adapter à ce rythme, à accepter d’être dérangée dans ma lecture pour lire des sortes de focus thématiques.
Et puis finalement, je me suis laissée porter par ces parenthèses didactiques qui venaient enrichir le récit, qui venaient positionner le lecteur dans un angle de vue différent.
Il y a aussi des illustrations, qui font clairement penser à de la bande dessinée, qui ponctuent le récit à chaque début de chapitre et qui s’intercalent parfois au texte, pour le compléter.
C’est une belle histoire, avec un rythme particulier cadencé par des pages de sciences, des cases de BD, des rebondissements…
Et même s’il est déroutant au début, j’ai finalement beaucoup apprécié cette lecture.

13,50
3 décembre 2021

Partez à la découverte de la campagne avec Sam !

M. Morpurgo a beaucoup écrit de romans pour la jeunesse, mais les albums disponibles en français sont rares.
Dans cet album magnifiquement illustré par Sam Usher, nous suivons la semaine de Sam, qui doit aller en classe verte dans une ferme.
Il n’est pas vraiment ravi à l’idée d’y aller…
Mais une fois là bas, il découvre qu’on a tant de choses à y faire qu’on ne s’ennuie pas !
Au marché, il va croiser un homme malveillant qui vend des canards et des poules. Cela va donner une idée à Sam…

A travers cet album très coloré et à l’écriture inimitable du Grand Morpurgo, on découvre les fermes que l’auteur a créé en Angleterre pour aider les enfants des villes défavorisés qui ne connaissent pas l’univers qu’offre la campagne.

Gallimard Jeunesse

12,50
3 décembre 2021

Une magnifique lecture d’hiver, à lire au chaud sous un plaid !

Le 24 décembre au matin, quand James se réveille, il a neigé ! Il se glisse donc dès l’aube dehors, et fabrique un magnifique bonhomme de neige. Un énorme, un gigantesque bonhomme, qu’il coiffe du chapeau de papa et de l’écharpe que grand mère lui a tricoté.
Le soir, au moment de se coucher, James n’arrive pas à trouvé le sommeil. Non seulement il pense au cadeau qu’il attend avec une grande impatience, mais il voudrait être avec son bonhomme de neige. Il écoute les heures passer à la pendule, et se lève régulièrement de son lit pour regarder par la fenêtre si son bonhomme est toujours là.
Avec stupéfaction, il s’aperçoit que son bonhomme agite les bras pour lui faire coucou ! Alors il enfile sa robe de chambre et part retrouver son bonhomme de neige en pleine nuit !

Michael Morpurgo s’est réapproprié ce grand classique de la littérature anglo-saxonne et les magnifiques illustrations au crayon faites par Robin Shaw rappellent bien évidemment les illustrations originales de Raymond Briggs.
Ce roman peut être lu à un enfant qui ne sait pas lire seul : il est tellement imagé et écrit avec brio que l’enfant n’a pas besoin d’avoir un support illustré à chaque page pour suivre l’intrigue.

Livre 1

Gallimard Jeunesse

18,00
3 décembre 2021

Vous cherchez un roman à offrir pour Noël ? Ne cherchez plus !

Voilà un ENORME coup de cœur de cette fin d’année : la maison chapelier.

Cordelia est la fille de Prospero Chapelier, l’un des membres de la grande maison d’artisans du même nom.
Lorsque son père disparaît, elle se met en tête de le retrouver.
Mais c’est sans compter sur un roi qui se comporte bizarrement, une princesse qui n’a pas beaucoup de marge de manœuvre et un chambellan qui a toujours le dernier mot…
Et puis la priorité, c’est tout de même de fabriquer un chapeau de concentration pour le roi.
Lorsque toutes les corporations d’artisans de la ville se liguent les unes contre les autres, on se dit que tout est fichu…

La couverture est absolument ravissante, avec ses effets de lumière sur le titre grâce à la surbrillance et au relief.
Un grand bravo à la traductrice de ce fabuleux roman car cela n’a pas dû être simple. Le vocabulaire inventé est sublime de créativité et cela ajoute encore davantage de magie au texte qui en fourmille déjà.
Il y a tout, dans ce roman, pour passer un superbe moment : de l’aventure, des rebondissements, des personnages singuliers, une pincée de magie et une écriture fluide.
Je le conseille à tous, à partir de 10 ans.